bernie mev femmes femmes femmes est doux mary jane flat (37 m ue / 7 b (m), Noir Argent ) afabd9

New Balance Hommes Vazee Summit Trail V2 Chaussures De Sport Baskets NoirAdidas EquipHommes t Homme 10 m Bleu/Bleu Marine BASKETS COURSE EntièreHommes t neuf dans sa boîte,nouveau!chelsea "crystal bow tory burch ballerines Rouge s taille 8 m msrp 275 ,VANS FILMORE En Daim Et Toile Baskets NoirNike Air Relentless, 's Entraîneur (/eur 46/us 12) Black Brand New dans Box,Adidas Stan Smith Baskets Homme Baskets S82255 /3 US 6.5 Neuf + Boîtelifestride 's dover flat - choisir sz / couleur,les femmes exercent la terre obstruer les castors kalso daim de cuir brun attention clog sz 7b,voler n' 's savina mary jane sangle glisse sur des mocassins, taille - nous 7.5-8,,talbot ❤ espadrilles beiges / multicolore toile & tassel dessin floral taille 9,5 m,Joma - Trail chaussures de course TK. OLIMPO 701 NOIR Hommearavon femmes est portia cuir noir mary janes taille 9d d1856 /,la femme est en cuir oxfords face v croûton mules diapositives bottines chaussures,Le Coq Sportif Verdon Winter Craft Dress Blue / Reglisse , Baskets , mode,À la vie stride nib delnoe ballerines noires 6,5 m,adam tucker s nikki cuir à bout fermé blknap, ballerines, ycrp taille 6,5,EntièreHommes t neuf dans sa boîte NEW BALANCE LMR 247 DW Blanc/Gomme MRL247DW,KOOKABURRA Unisexe équipe de Hockey Chaussures Pitch Field Noir Gris Respirant Baskets,Chaussures Baskets adidas homme Alphabounce 1 M taille Noir Noire Synthétique,la femme est skecher, aller marcher 4, 14148, poursuite,   glisse sur un mocassin, noir.,Adidas Superstar Sneaker taille 39 1/3 Sport Chaussures De Loisirs Cuir Noir Bleu Nouveau,LEVIS Chaussures Sneaker Bristol Regular Black Noir 226774-1700-59 Taille 41 - 46,Lacoste Glendon 7 SRM Grey/Brown Chaussures/Baskets Tailles Choix!,Footprints by til schweiger Chaussures Basket 39 40 velours Beige Moyen NEUF,SCARPE NEW BALANCE GM 500 TG 44.5 COD GM500BRG - 9M [US 10.5 CM 28.5],Messieurs / Dames Reebok Crosstrain Sprint 3.0 AR2950 Prix ​​modéré Nouveau produit de haute qualité,Hommes Asics "Gel-Exalt 4 Competition Running Shoes 8.5 UKles femmes les flats faux cuir round toe rivets mocassins glisser sur des chaussures confortables chaud18 Madame summer leisure rivets gladiateur vider des tongs pantoufles chaussures top,'hommes SKECHERS' Baskets style décontracté - LindFemme 52189
Recherche
bernie mev femmes femmes femmes est doux mary jane flat (37 m ue / 7 b (m), Noir  Argent ) afabd9

Pyrale : le point sur les alternatives au buis

 

Pas facile de renoncer à ses buis… Qu’ils soient jeunes ou centenaires, taillés ou libres, c’est un crève-coeur de renoncer à ses arbustes dévorés par les chenilles de la pyrale du buis. Alors, on se bagarre. Pièges à phéromones, pulvérisation de bacille de Thuringe, introduction de trichogrammes dans les arbustes… Les moyens de lutte existent, y compris des recettes “maison”. Mais si vous décidez de vous passer des buis, que planter ? Les conseils du pépiniériste Laurent Châtelain.

Hortus Focus. Peut-on, en premier lieu, faire un point sur  les recherches autour de la pyrale et du buis ?

Laurent Chatelain. Les chercheurs ont examiné environ 200 espèces et variétés de buis et ils sont, malheureusement, arrivés au constat suivant : la pyrale s’attaque à tous les Buxus. Sans exception. Les chenilles s’attaquent à toutes les espèces. Ils n’ont trouvé aucun buis qui résiste à l’appétit des chenilles. Pas moyen donc de prélever un ADN, de travailler sur les croisements génétiques. 

Les recherches sont-elles arrêtées ?

Non ! Astredhor, l’Institut technique de l’horticulture, continue de travailler sur la pyrale et le buis. Mais actuellement, on est bloqué. On sait qu’il existe un ou deux insectes prédateurs, mais on ignore encore ce qu’il peut se passer si on les lâche dans la nature. Importer un insecte, procéder à des lâchers, c’est risqué. Voyez ce qu’il s’est passé avec la coccinelle asiatique, importée pour dévorer les pucerons et qui a menacé nos coccinelles endémiques. 

©Eileen Kumpf

Que faire alors si on doit se résoudre à arracher ses buis ?

Il ne sert à rien, donc, de replanter d’autres buis. Il faut choisir d’autres végétaux qui peuvent avoir un “look” de buis, se tailler comme lui, s’entretenir facilement. Mais attention, l’alternative ne sera jamais aussi durable que le buis qui peut vivre des dizaines voire des centaines d’années. Au jardin Albert Kahn, à Boulogne-Billancourt (92), j’ai déplacé des buis de 150 ans et qui ont supporté parfaitement la transplantation. Pas sûr que d’autres végétaux se seraient aussi bien tenus. D’autre part, il faut bien choisir ses plantes en fonction du pédoclimat, c’est le climat interne du sol. On n’aura pas le même choix si on cherche une plante pour la pleine terre ou pour un pot, si on jardine au Nord ou au Sud, sur le littoral ou à la montagne. 

If doré ©Nickos

Quelles sont les différentes alternatives ?

  • On connait bien l’if (Taxus), plante séculaire, très résistante. On le voit beaucoup dans les jardins, y compris les jardins historiques. On peut en faire des cônes, mais aussi des boules ou des moutonnements.
  • Les houx crénelés (Ilex crenata) sont une autre possibilité ; ils sont bien adaptés à la culture en pot, car, en pleine terre, ils ont tendance à se déplumer. Ils tiennent le froid jusqu’à – 15°C / – 20°C. Ils supportent très bien les grosses chaleurs, même jusqu’à 40°C, en plein cagnard, sur une terrasse ou un balcon. Le terreau doit être drainant et un peu acide. 
  • Pour faire des petites boules ou des petites haies en pleine terre (0,30 m à 0,40 m), je vous conseille deux obtentions anglaises de chèvrefeuille à petites feuilles, Lonicera nitida ‘Tiny Tips’ et ‘Scoop’. Mais ils se comportent aussi très bien quand on en fait des moutonnements jusqu’à 1,20 m de haut.
  • Pour des topiaires un peu volumineuses, au-delà de 1 m en tout sens, vous pouvez choisir des osmanthes (Osmanthus). Ils sont très résistants au froid, jusqu’à – 25°C et poussent dans tous les types de terre. On peut en faire des boules de 0,80 m à 1 m de large, mais également des haies jusqu’à 1,50 m de haut et 0,40 m à 0,70 m de large. Les osmanthes fleurissent au printemps et ils sont bien odorants. 
  • Au Sud, je vous conseille les pittosporums, car ils sont parfaits en terrain sec et sous climat chaud. On peut en faire des topiaires sans souci. 
  •  

Vaux-le-Vicomte©marcolevallois

Ces alternatives peuvent-elles trouver leur place dans nos jardins historiques ?

Pour les parcs, les jardins de château, cette pyrale, c’est un cauchemar. Là aussi, on se bat avec les moyens à disposition pour l’instant. La surveillance est extrême ; les pièges à phéromones, les pulvérisations de bacille de Thuringe ou l’introduction de trichogrammes (microguêpes) indispensables. Certains domaines ont fait le choix de renoncer au buis. À Chambord, 22 000 pieds de fusains à petites feuilles (Euonymus microphyllus) ont été plantés pour former de petites haies. On a également utilisé du thym pour recréer les broderies. Ça casse un peu les codes, mais ça fonctionne bien. Et puis, on a travaillé des arbres fruitiers en pyramide comme on le faisait au XVIIe siècle dans le Potager du roi. Le château de Vaux-le-Vicomte a programmé l’arrachage de buis cet hiver et se laisse un temps de réflexion de 5 ans. En attendant, un appel à projets est lancé pour trouver une solution d’aménagement provisoire. Ce qui est terrible, c’est de se dire qu’en dehors des parcs, des jardins, on ne peut rien faire. Cette pyrale est une catastrophe écologique. Des sous-bois ont été intégralement dévastés et les ravages vont se poursuivre. 

Laurent Chatelain est pépiniériste dans le Val-d’Oise, spécialisé dans les arbres, les arbustes et les fruitiers. 

Laisser un commentaire Annuler la réponse