Harkila Norse 18" Zip-vent Temps Chaud ™ olive foncé foncé foncé 1e3951

daoR eyT nelG 7
raewhsuB
gnilritS
gnilritS
HL7 7KF
modgniK detinU

Caractéristiques de l'objet

État :
Neuf avec emballage : Objet neuf, jamais porté, vendu dans l'emballage d'origine (comme la boîte ou la pochette ... En savoir plussur l'état
Brand: Harkila
Colour: Green
Monsieur / Dame Finn Comfort Roseau, Mules Pour FemmeB0791LRY5GParent Conception innovante Prix ​​de règleHommes t Chaussures polyvalentes,Messieurs / Dames Scholl f22170 eMBRACE, chaussons pour femmeB003KK6YRUParent Résistant à l'usure Design moderne Accusé de réception,Homme Femme s pour Femmes, Talons Aiguilles, PantouflesB07G38WQQPParent Service durable PerforFemmece fiable Rich livraison à l'heure,Adidas Original la Tennis Hommes Chaussure Sport Kaki Marron Rouge Blanc,Stivaletto Blundstone 587 rustic Noir - grigio NuovoCHEANEY/église Chaussures – Noir – – LAMBETH – très bon état,WHLShoes Chaussons femme Tassel Orteils Dragons Été Fond Plat À La Mode Occasionnels Et Sauvage.B07DH7QHY7Parent,P&W Winter Biker Riding Style Knee Low Heel Wide Calf Bottes à Genou Bottes Femme Petite Taille, Red, 42B07JPHKTY4ParentLattice Tête Mode Loisirs VraiHommes t Laine Demi-Pantoufles Femelle Faible avec Toutes les Chaussures de Match ,...B077KBR68TParent,ROMIKA Romilette N Klett, Pantoufles Non doublées Mixte AdulteB00O9TISSEParent,Messieurs / Dames Justin Reece , 5200 FemmeB018ZY1VDCParent SentiHommes t de confort Solde de fin d'année Garantie authentique,kiara Chaussure s K9501 NERO, Mules pour FemmeB01DFLX46MParent,NIKE CHAUSSURES AIR MAX COMMAND LEATHER BLU-41NIKE Air Max 97 Noir -emerald 013 Num. 46 - US 12,Signature Donald J Pliner Hommes Cane-06 Bout D'Aile Oxford Chaussures,AicciAizzi s Mules Bout Ferme Femmes TalonsB07D2925VHParentAdeeSu SDC06091, s Compensées Femme - Noir - Noir, 35B07HJDD971ParentYUCH Pantoufles Femme Surface Frosted Toe Flat Toe Confortable CouleursB07H7QZP75Parent,Dr Martens 1490z homme cuir lisse bottes-noirMessieurs / Dames Original tres schwedenclogs doré métalliséB00GMVH9LEParent Forte chaleur et résistance à l'usure Prix ​​de règleHommes t prix en détail,AdeeSu SDC06099, s Compensées Femme - Marron - Marron, 35B07HJDSFNZParent,Qiusa Femmes Soft Mary Jane en Cuir Fleur Plat Chaussures décontractées (coloré : Rouge, Taille : EU 38)B07HVSHGM1Parent,Mules Claquette Femmes Plat Antidérapante Microfibre Souple Tissage Fausse Fourrure Pantoufles Slipper Flip Flop...B07D36GTJ1ParentHomme Femme MIZUNO Uomo GRIGIO/ARGENTO D1GB174303S Caractéristiques exceptionnelles Le commerce de gros confortable,Homme Rockport Fond Lac à Enfiler A10697 Truffle Tout Nouveau,RAZAMAZA Femmes Bride Cheville s Chaussures BowB07CVXRXDJParentNike Air Jordan 1 Rétro Haut Vol 23 Nyc Noir Rouge Gris Sz 11.5 (715060-002),Hommes femmes Femmes Chaussures De MuleB07C9GY9GFParent Le plus commode Matériaux de haute qualité Style classique,HUAIX Home Pantoufles en Coton pour Hommes et Femmes en Automne et en Hiver (Color : Red, Size : 3)B07K6GZZRWParent Basket s premiata mod. Lucy 3213 Coll. A/I 2018/19,
Recherche
Harkila Norse 18

Pyrale : le point sur les alternatives au buis

 

Pas facile de renoncer à ses buis… Qu’ils soient jeunes ou centenaires, taillés ou libres, c’est un crève-coeur de renoncer à ses arbustes dévorés par les chenilles de la pyrale du buis. Alors, on se bagarre. Pièges à phéromones, pulvérisation de bacille de Thuringe, introduction de trichogrammes dans les arbustes… Les moyens de lutte existent, y compris des recettes “maison”. Mais si vous décidez de vous passer des buis, que planter ? Les conseils du pépiniériste Laurent Châtelain.

Hortus Focus. Peut-on, en premier lieu, faire un point sur  les recherches autour de la pyrale et du buis ?

Laurent Chatelain. Les chercheurs ont examiné environ 200 espèces et variétés de buis et ils sont, malheureusement, arrivés au constat suivant : la pyrale s’attaque à tous les Buxus. Sans exception. Les chenilles s’attaquent à toutes les espèces. Ils n’ont trouvé aucun buis qui résiste à l’appétit des chenilles. Pas moyen donc de prélever un ADN, de travailler sur les croisements génétiques. 

Les recherches sont-elles arrêtées ?

Non ! Astredhor, l’Institut technique de l’horticulture, continue de travailler sur la pyrale et le buis. Mais actuellement, on est bloqué. On sait qu’il existe un ou deux insectes prédateurs, mais on ignore encore ce qu’il peut se passer si on les lâche dans la nature. Importer un insecte, procéder à des lâchers, c’est risqué. Voyez ce qu’il s’est passé avec la coccinelle asiatique, importée pour dévorer les pucerons et qui a menacé nos coccinelles endémiques. 

©Eileen Kumpf

Que faire alors si on doit se résoudre à arracher ses buis ?

Il ne sert à rien, donc, de replanter d’autres buis. Il faut choisir d’autres végétaux qui peuvent avoir un “look” de buis, se tailler comme lui, s’entretenir facilement. Mais attention, l’alternative ne sera jamais aussi durable que le buis qui peut vivre des dizaines voire des centaines d’années. Au jardin Albert Kahn, à Boulogne-Billancourt (92), j’ai déplacé des buis de 150 ans et qui ont supporté parfaitement la transplantation. Pas sûr que d’autres végétaux se seraient aussi bien tenus. D’autre part, il faut bien choisir ses plantes en fonction du pédoclimat, c’est le climat interne du sol. On n’aura pas le même choix si on cherche une plante pour la pleine terre ou pour un pot, si on jardine au Nord ou au Sud, sur le littoral ou à la montagne. 

If doré ©Nickos

Quelles sont les différentes alternatives ?

  • On connait bien l’if (Taxus), plante séculaire, très résistante. On le voit beaucoup dans les jardins, y compris les jardins historiques. On peut en faire des cônes, mais aussi des boules ou des moutonnements.
  • Les houx crénelés (Ilex crenata) sont une autre possibilité ; ils sont bien adaptés à la culture en pot, car, en pleine terre, ils ont tendance à se déplumer. Ils tiennent le froid jusqu’à – 15°C / – 20°C. Ils supportent très bien les grosses chaleurs, même jusqu’à 40°C, en plein cagnard, sur une terrasse ou un balcon. Le terreau doit être drainant et un peu acide. 
  • Pour faire des petites boules ou des petites haies en pleine terre (0,30 m à 0,40 m), je vous conseille deux obtentions anglaises de chèvrefeuille à petites feuilles, Lonicera nitida ‘Tiny Tips’ et ‘Scoop’. Mais ils se comportent aussi très bien quand on en fait des moutonnements jusqu’à 1,20 m de haut.
  • Pour des topiaires un peu volumineuses, au-delà de 1 m en tout sens, vous pouvez choisir des osmanthes (Osmanthus). Ils sont très résistants au froid, jusqu’à – 25°C et poussent dans tous les types de terre. On peut en faire des boules de 0,80 m à 1 m de large, mais également des haies jusqu’à 1,50 m de haut et 0,40 m à 0,70 m de large. Les osmanthes fleurissent au printemps et ils sont bien odorants. 
  • Au Sud, je vous conseille les pittosporums, car ils sont parfaits en terrain sec et sous climat chaud. On peut en faire des topiaires sans souci. 
  •  

Vaux-le-Vicomte©marcolevallois

Ces alternatives peuvent-elles trouver leur place dans nos jardins historiques ?

Pour les parcs, les jardins de château, cette pyrale, c’est un cauchemar. Là aussi, on se bat avec les moyens à disposition pour l’instant. La surveillance est extrême ; les pièges à phéromones, les pulvérisations de bacille de Thuringe ou l’introduction de trichogrammes (microguêpes) indispensables. Certains domaines ont fait le choix de renoncer au buis. À Chambord, 22 000 pieds de fusains à petites feuilles (Euonymus microphyllus) ont été plantés pour former de petites haies. On a également utilisé du thym pour recréer les broderies. Ça casse un peu les codes, mais ça fonctionne bien. Et puis, on a travaillé des arbres fruitiers en pyramide comme on le faisait au XVIIe siècle dans le Potager du roi. Le château de Vaux-le-Vicomte a programmé l’arrachage de buis cet hiver et se laisse un temps de réflexion de 5 ans. En attendant, un appel à projets est lancé pour trouver une solution d’aménagement provisoire. Ce qui est terrible, c’est de se dire qu’en dehors des parcs, des jardins, on ne peut rien faire. Cette pyrale est une catastrophe écologique. Des sous-bois ont été intégralement dévastés et les ravages vont se poursuivre. 

Laurent Chatelain est pépiniériste dans le Val-d’Oise, spécialisé dans les arbres, les arbustes et les fruitiers. 

Laisser un commentaire Annuler la réponse